Présentation


Après des études de philosophie à l’université Paris VIII, Clément Mitéran, né en 1984, se tourne vers la mosaïque. Il part alors en Italie pour étudier les différentes techniques. En 2005 il entre à « l’Ecole des Mosaïstes du Frioul » à Spilimbergo (Italie) dont il ressort diplômé, trois ans plus tard. Depuis 2008 il travaille et vit à Wissous, réalisant tout d’abord des portraits, et travaillant à l’impression de photographie argentique tirée sur smalte. A partir de 2010, son travail est également influencé par les Asaroton, travaillant sur des lieux, à partir de leurs déchets.

Portraits

Depuis 2008 Clément Mitéran propose le résultat de ses recherches à travers une série de portraits. Travaillant à partir de photographies anciennes et dégradées ou de photographies argentiques qu’il a réalisées, multipliant les « erreurs » volontaires lors du processus de tirage ou à la prise de vue, il interprète ensuite ces images en mosaïque. Si l’œil accorde une confiance « aveugle » à la photographie, la mosaïque lui propose un chemin plus personnel : reconstruire formes et couleurs dans un processus perpétuellement réinventé au gré des variations de la lumière sur la matière.

Charles Gevin

Charles Gevin

Sur Charles Gevin, la dégradation de la photographie originale porte naturellement à l’abstraction. En outre, la fenêtre ouvre sur l’inconnu, la photographie étant « illisible ». Exploitant les possibilités de la mosaïque, les défauts de cette image sont utilisés pour passer à l’abstraction.

L’ andamento

Le choix de l’andamento (littéralement l’ « allant », la manière de disposer les tesselles) prend alors toute son importance. La taille spécifique de chaque élément, leur teinte, leur inclinaison relative, permettent de démultiplier les couleurs et créent relief et mouvement sur une texture d’une puissance minérale incomparable. Prenant son parti, jouant avec les matériaux et leur assemblement, Clément Mitéran trouve des solutions pour « fondre » chaque partie du tableau, confinant parfois à l’abstraction dans les zones où l’image « dégradée » laisse toute sa liberté à l’expression plastique. Le spectateur est irrésistiblement conduit à osciller entre un point de vue de prime abord figuratif, et une lecture plus globale de l’œuvre où la matière, sa texture et la composition s’imposent.

Photographies-mosaïques

Photographies-mosaïques

A partir de 2015, Clément Mitéran exploite plus systématiquement le travail sur la photographie en décomposant les galettes de smaltes, préalablement tirées en photographie argentique. Travaillant à partir de portraits photographiques ou de photographies de portraits en mosaïque, il décompose les galettes, les explose et les recompose. Il photographie chaque étape de la décomposition et utilise l’image ainsi obtenue pour la réalisation suivante jusqu’à disparition de l’image du portrait, parfois en intégrant au travail des tesselles non-imprimées.

Asaroton

Asaroton

A partir de 2010, Clément Mitéran travaille parallèlement sur des tableaux inspirés d’asaroton.Les asaroton oecon étaient dans la civilisation grecque et romaine des pavements de mosaïque représentant, comme en trompe-l’œil, les déchets d’un banquet qui jonchent le sol. Figurant non seulement des os ou des arêtes de poissons mais également des morceaux encore consommables, les asaroton étaient signes de richesse et d’opulence. La tension, contradiction, entre le coût d’une mosaïque et l’usage de cette pratique pour représenter le déchet sera le point de départ d’un travail qui prolonge ce questionnement. Dans cette nouvelle recherche, Clément Mitéran, évoque sur des tableaux traités à la manière d’asaroton l’histoire d’un lieu. Sur le fond du tableau traité en mosaïque romaine sont intégrés des déchets de matériaux divers évoquant le lieu traité. La composition est enrichie de photographies argentiques tirées sur l’or ou le smalte, illustrant sa vie antérieure. Ainsi Clément Mitéran s’est inspiré de son atelier pour constituer sa première série d’asaroton. Récupérant métaux et caisses présents sur place, il retrace l’histoire du lieu qui le mènera aux confins orientaux de la Russie, au Kamtchatka, en même temps qu’il mettra en place un dialogue abordant de manière plus contemporaine les problématiques liées au déchet. La deuxième série d’asaroton, prend pour lieu de départ des mines d’ardoises situées en Haute-Savoie et fermées depuis des années. Voyant la transformation du lieu et ses mutations rapides –dues à leur fermeture, à l’action de l’homme et à l’érosion- il décide de s’emparer du lieu pour figurer son état actuel par les déchets retrouvés sur place, ainsi que par un important travail photographique intégré dans les mosaïques constituant cette série.

Parcours

Après des études de philosophie à l’université Paris VIII, Clément Mitéran, né en 1984, entre en 2005 à « l’Ecole des Mosaïstes du Frioul » à Spilimbergo (Italie) dont il ressort diplomé, trois ans plus tard. Il revient ensuite en France pour développer son travail dans son atelier à Wissous.

Principales expositions

2015 : Exposition personnelle à la chapelle Saint-Eman de Chartres. Exposition personnelle au siège de l'OCDE à Paris. Participation au festival international de mosaïque contemporaine de Ravenne (Italie) avec l'AIMC et pour le concours GAeM.

2014 : participation au salon Art en Capital au Grand Palais, médaille d'or.

2013 : Exposition personnelle à la Maison du Barreau de Paris pour la convention nationale JP Morgan. Participation au salon Art en Capital au Grand Palais, médaille d'argent.

2012 : Exposition collective à la Maison des Arts d'Antony.

Actualité

Mosaïque actuelle, la biennale de Rennes

Participation à la biennale de Rennes, du 19 juin au 2 juillet 2017, en compagnie de Pascal Beauchamps, France Hogué, Matylda Tracewsa, Caroline Bernard, Ariane Blanquet, Martine Blanchard, Stéphanie Le
Lire plus ?

Art en Capital 2017

Participation de Clément Mitéran au Salon Art en Capital 2017 au Grand Palais du 14 au 19 février. Jours et horaires d’ouverture : Mardi 14 février de 15h00 à 22h00 (vernissage : entrée sur invitat
Lire plus ?

Exposition « Mosaïque Contemporaine » à l’orangerie du Sénat

Exposition de Malika Ameur, Marie-Laure Besson, Arianne Blanquet, Carole Boubli, Véronique Juan, Aude Fourrier, Amélie Guyonnet, Mélaine Lanoë, Pierre-Marie Lastennet, Solène Léglise, Anne-Cécile Lo
Lire plus ?

Vidéos


Presse

Clément Mitéran : figures mineures et majeures

Clément Mitéran : figures mineures et majeures

Pour son exposition personnelle à la Chapelle Saint-Éman, le francilien Clément Mitéran fait le choix de la figuration et propose aux visiteurs une sélection de dix des portraits qu’il a réalisés entre 2010 et 2014. Dans cette série, les figures tutélaires Acomme Rimbaud, Baudelaire ou
Clément Mitéran : "Houellebecq est une personne extrêmement curieuse"

Clément Mitéran : "Houellebecq est une personne extrêmement curieuse"

Après le monde du cinéma et celui de la photographie , c'est au tour de la mosaïque contemporaine de s'intéresser à Michel Houellebecq. Il a posé l'an dernier pour l'artiste francilien Clément Mitéran, et les deux œuvres issues de cette rencontre seront exposées pour la première fois à partir du 10 octobre à Ravenne, en Italie, avant de revenir en France pour d'autres expositions.

Contact

  1. Nom *
    * Merci d'entrer un nom
  2. Email *
    * Merci d'entrer un email valide
  3. Message *
    * Merci d'écrire un message